Gaggenau

Créer
du lien

L'architecte californien Michael Maltzan a une vision : connecter les humains et les bâtiments de manière à la fois efficace et esthétique et améliorer ainsi la qualité de vie des citadins.

Si vous en voulez un aperçu, faites un tour dans le centre de Los Angeles. Les bâtiments blancs aux formes inhabituelles, à la silhouette austère, qu'il a semés à travers les zones industrielles de la ville témoignent de sa vision. Dans le dédale d'autoroutes, de voies ferrées, d'entrepôts et de rues mal entretenues qui bordent le lit bétonné de la rivière de Los Angeles, les réalisations de Michael Maltzan ne passent pas inaperçues. Elles illustrent sa conception d'une modernité utile, qui mêle souhait de lutter contre l'exclusion et volonté de faire de l'architecture le moteur d'un plus grand changement.

« Dans mon travail, je suis très attaché à la manière dont l'architecture peut contribuer à améliorer la qualité de vie des habitants d'une ville, explique l'architecte américain de 55 ans, natif de la côte Est. J'ai pour objectif de repousser constamment les limites de l'architecture, de m'impliquer dans la manière dont la ville s'exprime, dont ses communautés évoluent, et de développer des images, des représentations, des visions et finalement des modèles concrets, reflets de ces réalités potentielles. »

Derrière lui se trouve une maquette de vingt mètres de long illustrant son dernier projet, le pont qui remplacera le viaduc historique de Sixth Street. Cet automne, l'ancien pont en béton, en très mauvais état, sera détruit pour faire place à l'ouvrage aux formes douces, conçu par Michael Maltzan, qui reliera les deux rives de la mégalopole. D'ici 2019, le nouveau pont, composé de vagues de béton blanc, d'acier et de verre ondulant au-dessus du fleuve, et d'un espace vert, accueillera sur plusieurs niveaux piétons, cyclistes et automobilistes.

Le défi était de taille : prouver que des infrastructures peuvent dépasser le simple besoin utilitaire et avoir un impact social. « Quand vous concevez un ouvrage aussi imposant, il doit faire plus que mener des voitures d'une rive à l'autre. Faire plus, cela veut dire renforcer les liens à l'intérieur de la ville, changer la manière de penser la mobilité, relier les communautés et les quartiers. »

Né à Long Island, Michael Maltzan y a grandi, mais, depuis qu'il a découvert Los Angeles dans le milieu des années 80, il est passionné par la création de liens nouveaux et inattendus. La mégalopole de dix millions d'habitants où il habite désormais lui semble « plus réelle que toutes les villes que je connais. Tant de cultures, d'espaces, d'enjeux politiques et économiques, de composantes sociales différentes s'y entremêlent. Tout cela forme une ville en constante évolution, vibrante, pleine de défis. »

Ces défis, Michael Maltzan les a relevés de multiples manières, au fil de ses réalisations. Sa toute première commande est encore aujourd'hui la plus marquante, reconnaît-il. En 1992, de violentes émeutes venaient d'éclater à Los Angeles, à la suite du passage à tabac par la police de Rodney King, un Afro-Américain. La vague d'incendies et de pillages a poussé Michael Maltzan à s'engager. « Je n'aurais jamais imaginé qu'une telle explosion de violence pourrait se produire dans cette ville », reconnaît-t-il.

Michael Maltzan et son projet pour le nouveau pont de Sixth Street

Il s'est alors investi dans un projet de campus pour l'association caritative Inner-City Arts à Skid Row, un quartier de Los Angeles connu pour sa pauvreté et sa forte population de sans-abris. Michael Maltzan a imaginé un ensemble de bâtiments blancs, dont la construction s'est étalée sur 15 ans, et qui devait réparer et renforcer le lien social. À ses yeux, ce campus est devenu plus qu'un lieu d'enseignement artistique aux personnes défavorisées.

« Inner-City Arts est, pour moi, un condensé, une sorte de représentation en miniature de la cité idéale, explique-t-il. C'est ce qui se rapproche le plus de mon idée d'une utopie. Pour les éducateurs, les administrateurs, la communauté, les familles et les étudiants qui y vivent et y travaillent, c'est un campus. Mais plus que tout, c'est un quartier en soi. »

Son approche se concentre sur la manière dont les gens perçoivent un bâtiment et s'y déplacent. C'est pourquoi Michael Maltzan passe beaucoup de temps à réfléchir à la circulation à l'intérieur de ses créations, aussi bien pour une maison que pour des projets de grande ampleur.

La résidence Pittman Dowell a sept façades mais aucune porte intérieure.

La résidence Pittman Dowell en bordure de la forêt nationale d'Angeles en est une belle illustration. C'est une maison à sept façades, dans laquelle le client ne voulait pas de portes intérieures. Michael Maltzan a donc conçu un projet en spirale, presque une chorégraphie cinématique dans l'espace. « Il y une porte à l'avant, et une à l'arrière. Mais une fois entré, vous pouvez vous déplacer librement. »

Selon lui, Los Angeles a atteint ses limites en termes de croissance géographique, d'expansion péri-urbaine et d'utilisation des ressources. Le reste du monde peut tirer des leçons de cette transformation. « Los Angeles est confrontée aux défis et aux problèmes que rencontrent toutes les grandes villes modernes. La politique, l'économie, la structure sociale, la densité de population, le maillage urbain, les transports, la géographie, sont autant de domaines concernés par ces questions fondamentales », poursuit-il. L'architecture, selon lui, peut faire naître et enrichir le débat en allumant, projet après projet, de petites étincelles. « Une simple idée peut marquer durablement une ville, et d'autres villes dans le monde. »

Texte : Steffan Heuer

Photographie : Iwan Baan

www.mmaltzan.com

Le foyer New Carver à Los Angeles, un exemple de projet immobilier d'avant-garde

Plus de contenu : Architecture & espaces

  • Des univers fantastiques
    pour votre expérience d’achat.

    Plus
  • La renaissance de la pierre.

    Plus
  • La vieille ferme
    s'offre une nouvelle jeunesse.

    Suite
  • Créer du lien

    Plus de contenu
  • Une forêt
    dans le ciel de Milan

    Plus
  • Des maisons
    pleines de secrets

    Plus
Previous 1 6 Next